Circuit Afrique du Sud : Petit guide pour un safari réussi en Afrique du Sud !

Circuit Afrique du Sud : Petit guide pour un safari réussi en Afrique du Sud !

Entre faune d’exception et paysages féériques, l’Afrique du Sud demeure la destination indétrônable du safari…

Pourquoi choisir l’Afrique du Sud pour un safari ?

Tout d’abord, les paysages et la faune d’Afrique du Sud comptent parmi les plus diversifiés au monde ! Ensuite, le pays dispose de nombreuses réserves privées garantissant une proximité unique avec leurs animaux. Les safaris sud-africains peuvent être réalisés aussi bien en marchant, qu’à vélo, à dos de cheval ou en voiture. N’exigeant aucune vaccination préalable, ils sont accessibles aux familles avec enfants en bas âge. Pour finir, les hôtels sud-africains offrent un confort et des prestations de haut niveau.


Lire aussi : Quand partir en Afrique du Sud ?


Quelles sont les régions idéales pour un safari en Afrique du Sud ?

Bien que l’Afrique du Sud soit le « royaume du safari », certaines de ses régions s’y prêtent plus particulièrement. Tout d’abord, le célébrissime parc national Kruger au nord-est. Mais aussi : Tswalu, vaste réserve située au nord-ouest en plein désert du Kalahari, le KwaZulu Natal et ses réserves privées au centre-est, la Sanbona Wildlife Reserve dans la région du Cap au sud-ouest, ou encore le Parc National des Éléphants d’Addo au sud-est.

Réserves privées ou publiques ?

Les réserves privées offrent de nombreux avantages. Comme leur accès est limité, leurs pistes sont peu encombrées par les véhicules. Elles permettent de réaliser des safaris nocturnes et à pied, de se faire assister par un conducteur et de sortir des limites des pistes pour se rapprocher de la faune. Les conditions d’hébergement y sont excellentes et leur prise en charge intégrale permet de profiter pleinement du séjour. En ce qui concerne les inconvénients des réserves privées, on notera leur prix et le fait qu’elles imposent un programme défini limitant les initiatives personnelles.

Administrées par l’État, les réserves publiques sont accessibles à tous, pour un coût très abordable. Elles s’adressent principalement aux touristes en quête d’autonomie. Au niveau des inconvénients : leurs pistes sont très encombrées, leurs conditions d’hébergement peu confortables, elles interdisent les safaris nocturnes et les sorties de pistes et le visiteur devant y conduire lui-même son véhicule, il ne peut profiter totalement du safari.

Combien ça coûte ?

En réserve publique, les prix sont généralement de 70 euros par touriste et par nuit. Cette somme excluant le prix des repas et du safari et pouvant être considérablement moindre si la personne loge à l’extérieur de la réserve. En réserve privée, les prix sont largement supérieurs, allant de 140 à 1400 euros par touriste et par nuit, toutefois ceux-ci incluent les repas et les safaris, vous pouvez trouver plus d’offres de circuits en Afrique du Sud sur Voyaneo.com.

Quelques conseils à retenir…

La fiabilité des routes des réserves publiques permet d’utiliser une voiture normale. Nul besoin donc de louer un 4×4 coûtant nettement plus cher !

Pour une expérience optimale et de jolis souvenirs, munissez-vous de jumelles et d’un appareil photographique de haute définition.

La faune sauvage peuplant ces régions demeure imprévisible et dangereuse. Pour votre sécurité, veillez donc à ne jamais sortir de votre véhicule au cours d’un safari !

Pour conclure, sachez que certaines réserves privées refusent les enfants en bas âge.