Conseils avant d’acheter son casque moto

Conseils avant d’acheter son casque moto

Le choix d’un casque moto ne doit pas être fait à la légère. C’est en effet un élément essentiel de la tenue du motard, qui assure notamment sa protection en cas de chute. Voici donc quelques conseils pour ne pas se tromper. 

Le type de casque : intégral, jet ou vintage

Il existe plusieurs catégories de casques. Les casques intégraux sont les plus polyvalents ; extrêmement confortables, ils assurent une parfaite sécurité et protection et sont recommandés pour une utilisation régulière. Le casque jet est plutôt à réserver à un usage en zone urbaine. Pratique, simple à retirer et léger, il est très agréable. Cependant si le côté look est ce qui prime pour vous alors, nous vous conseillons le casque vintage, un accessoire indispensable pour rider avec style. Mais attention : ces casques sont parmi les plus chers, et parfois, vous devrez concéder des compromis sur le confort.

La bonne taille de casque

Rien n’est plus désagréable que rouler en deux roues avec un casque qui n’est pas adapté à la taille de sa tête. En outre, un casque moto Speedway non à la taille offre une sécurité bien moindre qu’un autre parfaitement adapté. Il est donc nécessaire, avant tout achat de prendre les mensurations de votre tour de tête ; il vous suffit pour cela de mesurer le tour de votre crâne sur la zone basse du front. Une taille XS correspond à un tour de tête de 53-54 cm ; une taille S à 55-56 cm ; une taille M à 57-58 cm ; une taille L à 59-60 cm et une taille XL à 61-62 cm. Il faut en outre savoir que les mousses de protection vont se tasser, et qu’au bout de quelques centaines de kilomètres, un casque choisi une taille au-dessus se mettra à bouger. Il est donc normal qu’au début, le casque soit bien serré. C’est même essentiel.

Le serrage du casque, ou boucle de jugulaire

Le type de serrage de votre casque est tout aussi important que la taille du casque. Il en existe trois types, du plus simple au plus fiable. Le serrage de type boucle-D est le plus complexe, mais il est quasi obligatoire pour une pratique de la moto sur piste. Quant à la boucle automatique, elle est fort appréciable pour son côté simple et pratique, mais elle a malheureusement tendance à se desserrer au fil des années. Enfin, la boucle micrométrique est d’un usage elle aussi très simple, mais elle offre un maintien du serrage plus efficace grâce à un système cranté sur la boucle.

Quel prix mettre dans son casque de moto ?

Le prix d’un casque peut varier de 100 à plus de 500 Euros, voire bien plus si vous souhaitez acquérir la réplique collector du casque d’un champion, jusqu’à 1500 €. En moyenne, un casque intégral coûte aux alentours de 300 €, un casque jet aux environs de 200 € ; le casque vintage est le plus cher, entre 400 et 500 €.

Dans tous les cas, il ne faut pas négliger cet accessoire, indispensable à votre sécurité, et surtout s’assurer qu’il est homologué à la norme ECE. Par ailleurs, un casque ne s’achète jamais d’occasion, et doit être changé à la première chute.