Olover lutte contre le gaspillage

Olover lutte contre le gaspillage

Le gaspillage alimentaire fut le premier cas alarmant de gaspillage à grande échelle, mais il n’est pas le seul. Nous gâchons nos ressources aussi dans le domaine high-tech et dans bien d’autres secteurs. C’est pour cela que de nombreux sites et applications tentent d’aider au quotidien les Français à moins gaspiller afin de préserver notre unique planète. 

Un nouveau site pour lutter contre l’e-gaspi high-tech

Les appareils high-techs sont contre toute attente très polluants et très peu recyclés contrairement à ce qui pourrait être fait. En effet, plus d’un portable sur deux pouvant être recyclé ne l’est pas : on préfère jeter son ancien téléphone portable ou encore le garder « précieusement » au fond d’un tiroir. 

Pourtant, des marques et des entreprises luttent contre le gaspillage high-tech. Olover fait partie de ces sociétés qui offrent une seconde vie à vos appareils. Consciente que les grandes enseignes jettent les produits high-techs lorsqu’ils ne sont pas vendus ou lorsque les emballages de ceux-ci sont abimés, l’entreprise Olover a décidé d’agir. Olover négocie et rachète auprès de ces géants du commerce high-tech pour ensuite revendre les produits à moindre coût. 

Des produits sont proposés sur le site d’Olover.com à des prix défiants toute concurrence chaque jour. Des offres flashs sont réalisées et il est possible de faire de très bonnes affaires. De plus, les produits sont garantis 12 mois donc même si ceux-ci sont reconditionnés, ils seront garantis en cas de problème. De quoi rassurer les frileux !

D’autres entreprises luttent aussi contre le gaspillage

D’autres sites et applications permettent de faire face au gaspillage de nos ressources.

Too Good To Go, par exemple, voit le jour en 2016 après avoir été lancé par Lucie Basch, ingénieure. L’idée de cette jeune femme est alors de diminuer le gaspillage alimentaire qui est bien trop important en France. L’application permet aux restaurants, boulangeries et primeurs de vendre leurs invendus du jour à moindre coût. L’objectif est de leur éviter de jeter ces invendus, ce qui était le cas auparavant. Ainsi, chaque jour les restaurants et boulangeries inscrits sur l’application peuvent ajouter le nombre d’invendus qu’ils souhaitent et créer des « paniers » avec des assortiments de produits. 

Prenons un exemple. Une boulangerie peut proposer un « panier » composé de plusieurs produits ayant une valeur globale de 12 euros, à seulement 5 euros. La personne qui choisi cette option ne sait pas à l’avance ce qui composera ce panier. En revanche, elle sait à quel montant cela correspond. 

Alors allez-vous lutter contre le gaspillage pour préserver notre planète ? Qu’il soit alimentaire ou high-tech, le gaspillage a des répercussions importantes sur l’environnement et il faut à tout prix que chacun à son niveau puisse lutter contre. Vous pourrez même en profiter pour faire de bonnes affaires avec nos bons plans. Avec Olover ou Too Good To Go, lutte contre le gaspillage rime avec bonnes affaires !

Source : Breaking News .fr