Visiter les Monuments du Mont-Saint-Michel

Visiter les Monuments du Mont-Saint-Michel

Avec seulement une quarantaine d’habitants et quelques kilomètres carrés de superficie, le Mont-Saint-Michel apparaît comme un minuscule point dans le paysage français. Et pourtant, il ne compte pas moins de 60 édifices classés comme monuments historiques. Enregistré au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1979, le Mont-Saint-Michel est l’un des premiers sites touristiques de France, et un emblème de notre paysage culturel. La « Merveille de l’Occident » est un joyau d’architecture, cumulant patrimoine religieux, militaire, civil, terrasses et jardins.

L’Abbaye du Mont-Saint-Michel

La légende dit que l’édification du Mont-Saint-Michel fit suite à l’apparition de l’archange Saint-Michel à l’évêque d’Avranches, Aubert, ce dernier recevant l’ordre de bâtir une église pour louer l’archange. Une première église fut alors fondée en 708 sur le Mont. Puis, Richard Ier, Duc de Normandie, ordonna à une communauté de bénédictins de venir s’installer sur le rocher en 966. Ainsi débuta la renommée culturelle et religieuse du Mont-Saint-Michel, devenant un des principaux lieux de pèlerinage et de production littéraire de l’Europe médiévale. L’abbaye du Mont-Saint-Michel continua de s’agrandir et se transformer au fil des siècles, les bâtisseurs ajoutant de nouveaux édifices à la construction d’origine. Par sa situation géographique difficile et sa richesse architecturale, la construction de l’abbaye incarne une prouesse technique et artistique.

Les remparts du Mont-Saint-Michel

Avec l’avènement de la Guerre de Cent ans, la fortification du Mont-Saint-Michel s’avéra nécessaire, le site étant menacé par les troupes anglaises. Un ensemble de remparts et de tours fut construit aux XIVème et XVème siècles pour protéger l’abbaye et son village. Ces fortifications prouvèrent leur utilité, puisque la ville subit un siège de plus de 30 ans sans défaillir. Au XVIème siècle, l’enceinte des Fanils fut élevée pour renforcer les protections. Le Mont-Saint-Michel est aujourd’hui l’une des rares communes françaises à posséder des remparts en aussi bon état. Ces fortifications sont également classées au patrimoine de l’UNESCO et participent indéniablement au charme du site. Il est tout à fait possible de se promener sur les remparts et de profiter ainsi de vues imprenables sur la baie.

Le village du Mont-Saint-Michel

Avec la création de l’abbaye en 708, un village vit rapidement le jour avec l’apparition de nombreux hôtels pour accueillir les nombreux pèlerins venus de toute l’Europe, et continua de se développer jusqu’à aujourd’hui. Le village du Mont-Saint-Michel jouit d’un patrimoine civil splendide, et vaut à lui seul une visite. Il fut une source d’inspiration pour nombre d’artistes, peintres et écrivains au fil des siècles. Chaque détour regorge de monuments classés historiques, tels que l’église Saint-Pierre, la Chapelle Saint-Aubert, l’Hôtel de la Licorne, le Vieux logis et bien d’autres. L’ensemble de la commune est composé de maisons anciennes très bien conservées. Le Mont dispose également de nombreuses terrasses et de jardins au charme intact.

Que ce soit pour son abbaye, ses remparts ou son village, une visite au Mont-Saint-Michel est donc une expérience unique et incroyablement riche de la culture médiévale de notre pays.