Infidélité révélée grâce à un échange de notes entre voisines
en

Infidélité révélée grâce à un échange de notes entre voisines : découvrez cette histoire incroyable

Un simple échange de notes entre voisines dans un immeuble prend une tournure surprenante et révèle une histoire de tromperie et de trahison. Découvrez comment cette femme a découvert l' de son mari grâce à l'intervention d'une voisine mécontente.

Les notes entre voisins : un phénomène sur les réseaux sociaux

Les échanges de notes entre voisins dans les immeubles peuvent parfois être considérés comme un genre en soi. Ils sont devenus un véritable phénomène sur les , grâce à leur originalité ou leur ton parfois violent. Ces notes, souvent affichées dans l'ascenseur, permettent aux voisins d'exprimer leur mécontentement à propos de divers sujets, comme les nuisances sonores à des heures tardives.

Une histoire surprenante révélée par des notes de voisines

Dans cette histoire incroyable, une voisine affiche une note à tonalité passive-agressive pour se plaindre des pratiques sexuelles bruyantes de l'une de ses voisines. Mais, dans un rebondissement digne des meilleurs scénarios, la voisine mise en cause répond, et personne ne s'attend à ce qu'elle révèle.

L'histoire a partagée sur le compte de “Gente que se Extingue Sola”, sous forme de deux images. La première image montre l'accusation de la voisine du 2ème A, qui reproche à sa voisine de la porte d'à côté, la 2ème B, de réveiller son bébé de cinq mois avec des cris tels que « aiss », « ça fait mal », « mon Dieu », « pas par là », « je jouis » et autres expressions sexuelles.

Le lubrifiant comme preuve de mécontentement

En plus de cette description détaillée des bruits gênants, la voisine mécontente ajoute qu'elle a laissé un peu de lubrifiant “pour que cela soit plus supportable et qu'ils puissent faire l' avec moins de souffrance et plus de calme”. Elle joint même une petite bouteille de lubrifiant au message pour être bien claire.

La réponse inattendue et dramatique de la voisine accusée

La seconde image montre la réponse de la voisine mise en cause sur une autre note. Au lieu de montrer son mécontentement ou de répondre de manière sarcastique ou provocatrice, elle raconte une histoire vraiment dramatique. La voisine bruyante renvoie la bouteille de lubrifiant à son accusatrice en expliquant qu'elle n'en a plus besoin. Elle révèle ensuite, de manière subtile, qu'elle a découvert que son mari la trompe.

La voisine du 2ème B explique qu'il est impossible pour elle de réveiller le bébé à l'heure de la sieste avec ses cris, car elle n'est pas chez elle, travaillant jusqu'à 22 heures. “C'est mon mari qui est chez moi à ces heures-là“, précise-t-elle. Le retournement dramatique survient lorsqu'elle ajoute : “Enfin, il était chez moi à ces heures-là, parce qu'il passe maintenant la sieste, le , le déjeuner, le dîner et la douche chez cette garce de belle-mère.” L'histoire se dévoile ainsi, et les mots parlent d'eux-mêmes. Comme on pouvait s'y attendre, cette publication est devenue virale et a accumulé plus de 100 000 “j'aime”.

3.8/5 - (13 votes)
Afficher sommaire
Joyful flight attendant with telephone standing in airplane cabin

Vous ne paniquerez plus jamais en avion : une hôtesse dévoile les secrets des bruits à bord !

Découverte stupéfiante des économies d’une vie d’un homme de l’Empire romain : un trésor caché depuis des siècles